Auteurs étrangers, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

La voix des vagues

La voix des vagues Jackie Copleton

La voix des vagues

Roman de Jackie Copleton

Traduction de Freddy Michalski

Éditions Pocket – 2018cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

Amaterasu Takahashi a quitté Urakami près de Nagasaki, avec son mari Kenzo, peu de temps après que la bombe atomique ait réduit la ville à néant. Sa fille Yuko et son petit fils Hideo ayant disparu dans l’enfer des flammes et leur beau-fils Shige Watanabe n’étant pas revenu de la guerre, ils décident de partir aux États-Unis pour ne plus avoir sous les yeux les lieux où leur enfant et petit-enfant ont vécu. Mais quarante ans plus tard, un homme au visage défiguré par des brûlures tape à sa porte et lui dit être son petit fils Hideo Watanabe. Amaterasu qui a recherché partout et sans répit son petit fils, n’arrive pas à croire à ce miracle qu’elle ne pense pas mériter. Cette réapparition lui ramène un passé douloureux en mémoire, leur vie avant la bombe avec ces compromis et ses secrets …

Ce roman de Jackie Copleton nous rappelle l’enfer de la guerre et les conséquences de la bombe atomique sur la population japonaise par le biais de cette famille dont la vie a été stoppée net au moment de la catastrophe. Par le parcours d’une mère et de sa fille, l’auteur nous montre le changement sociétal du début du XXe siècle au Japon. J’ai trouvé cette histoire passionnante, bien construite, avec des personnages simplement humains et attachants.

2 réflexions au sujet de “La voix des vagues”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s