Auteurs bretons, Auteurs francophones, Mes coups de coeur, Non classé, Récits, Témoignages et autobiographies

Mes petits mots de billet de Herve Poëns

Mes petits mots de billet

Témoignage d’Herve Poëns

Auto-édité en 2015

« Petits mots de billet » est le témoignage émouvant d’un père ayant perdu son fils et qui par la marche et l’écriture cherche à se reconstruire, à se retrouver. Hervé Poëns partage son chemin personnel de deuil, neuf mois le temps d’une grossesse, pour renaître à la vie. L’ex-enseignant reste un pédagogue et son récit peut être une aide à des personnes ayant subi cette épreuve de perdre un enfant. Pas à pas nous suivons avec lui toutes les étapes du deuil et même si chacun vit un deuil qui lui est propre, à sa vitesse, avec son vécu et sa personnalité, observer comment d’autres se remettent sur chemin de la vie peut être d’un grand soutien.

Ce récit m’a ému moi qui 20 ans après le suicide de mon frère ai souhaité témoigner sur sa disparition, sur son geste volontaire de s’ôter la vie dans mon récit « Frère et soeur À chacun son chemin » – Bleuenn Éditions. Mon regard était différent de celui d’un père, mon deuil a pris beaucoup de temps et a peut-être mis ma vie en péril, mais mon combat est la preuve que l’on peut refaire surface et que l’écriture peut devenir une forme d’art-thérapie que chacun peut mener à sa façon. Quand tout va mal dans son esprit au point de faire souffrir son corps, il ne faut pas hésiter à aller demander de l’aide à une personne extérieure qui pourra accueillir la parole de la personne en souffrance.

Avec Herve Poëns que j’ai eu le plaisir de croiser dans un salon du livre, je partage mon désir de faire connaître l’association ANJPV d’aide aux personnes endeuillées reconnue d’utilité publique, antenne locale JPV29, sur Facebook https://www.facebook.com/JPV-2922-Sans-toi-mon-enfant-351318808385523; STMFMS Sans toi mon frère ma soeur

https://www.facebook.com/motsdicietdailleurs/videos/france-3-bretagne-a-consacr%C3%A9-un-reportage-%C3%A0-herve-po%C3%ABns-auteur-de-mes-petits-mot/866899090034788/

Auteurs étrangers, Auteurs bretons, Auteurs francophones, Les nouveautés, Roman

La part de joie de Jana Zdenkova

La part de joie

Roman de Jana Zdenkova

Éditions Spinelle – Octobre 2020

En 1968 la jeune Lenka ayant vécu le Printemps de Prague et ses manifestations, se retrouve obligé de quitter son pays et à sa famille. En Allemagne où elle a obtenu l’asile politique, Lenka reconstruit sa vie au fil des rencontres. Elle cherche sa voie professionnelle qu’elle trouve dans l’aide aux personnes en difficulté. Quand lors d’un voyage en bord de mer en Bretagne en 1982, elle tombe amoureuse d’un homme et des paysages de ce bout du monde, Lenka suit ce que lui dicte son coeur. Son caractère entier et spontané, la pousse vers cette nouvelle vie, une nouvelle langue, de nouveaux espoirs, abandonnant ses amis et sa formation d’art-thérapeute qu’elle venait de commencer. La difficulté de la langue française oblige Lenka à abandonner sa carrière, elle a du mal à trouver sa place et vit dans le regret de son pays maternel, de sa famille, de ses amis, de cette possibilité d’une autre vie qu’elle a laissée derrière elle …

Ce roman de Jana Zdenkova raconte la vie d’une femme au fort tempérament qui se laisse guider par ses sentiments, mais qui tient à garder un équilibre entre vie familiale et professionnelle. Nous la suivons dans son parcours, au fil des conversations entre amies, de ses voyages, de ses réflexions, dans sa quête pour se retrouver pleine et entière.

Auteurs bretons, Auteurs français, Mes coups de coeur, Roman

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

Article 353 du code pénal

Roman de Tanguy Viel

Éditions de Minuit – Collection « double » – 2017

Article 353 (extrait du code pénal) : Avant que la cour d’assises se retire, le président donne lecture de l’instruction suivante, qui est, en outre, affichée en gros caractères, dans le lieu le plus apparent de la chambre des délibérations :  » Sous réserve de l’exigence de motivation de la décision, la loi ne demande pas compte à chacun des juges et jurés composant la cour d’assises des moyens par lesquels ils se sont convaincus, elle ne leur prescrit pas de règles desquelles ils doivent faire particulièrement dépendre la plénitude et la suffisance d’une preuve ; elle leur prescrit de s’interroger eux-mêmes dans le silence et le recueillement et de chercher, dans la sincérité de leur conscience, quelle impression ont faite, sur leur raison, les preuves rapportées contre l’accusé, et les moyens de sa défense. La loi ne leur fait que cette seule question, qui renferme toute la mesure de leurs devoirs :  » Avez-vous une intime conviction ? « . « 

Martial Kermeur est auditionné devant un juge pour le meurtre du promoteur immobilier Antoine Lazennec. L’homme ne nie pas l’avoir jeté à la mer et demande à ce que l’on prenne le temps d’écouter son histoire et ce qui l’a amené à cet acte. Ce roman au titre désarmant n »est pas un livre de droit, il raconte pas à pas comment un homme ordinaire, balloté par la vie, un divorce, un licenciement, une erreur d’appréciation peut arriver à commettre un geste irréparable. Au bout de ce récit doit en sortir l’intime conviction du juge.

Ce septième roman d’un écrivain né à Brest en 1973 est un très beau livre. Cette histoire d’un homme floué par la vie est écrite d’une façon très touchante. Ce huis clos entre le juge et le prévenu est écrit avec une grande finesse, les sentiments, le ressenti d »Antoine Lazennec sont décrits avec une grande humanité.

Auteurs bretons, Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, De la Presqu'île de Crozon et des environs, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Récit de voyage

Partir 66° Nord

9782344040553-001-T

Partir 66 ° Nordcropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Récit de voyage de Sandrine Pierrefeu

Éditions Glénat – Mars 2020

Les Éditions Glénat éditent les chroniques d’une apprentie capitaine, Partir 66° Nord de Sandrine Pierrefeu, dans leur collection Hommes & Océans. Je vous partage cette information, car j’ai vraiment bien aimé ce récit de voyage. Je vous joins mon article précédent à son sujet.

Après avoir passé son diplôme de capitaine, Sandrine Pierrefeu rejoint l’Islande où elle retrouve Siggy propriétaire de deux voiliers. Progressivement, elle s’acclimate aux bateaux et à la navigation dans les glaces afin de prendre en charge des groupes de touristes venus découvrir l’Arctique. Cette aventurière nous offre par son récit la possibilité de naviguer dans les grands froids tout en restant au coin du feu. Avec elle, nous appareillons aux côtés de Siggy vers l’île volcan Jan Mayen à bord d’Aurora puis profitons d’une virée sur l’Artika pour nous immerger dans le quotidien des Westfjords islandais. Avec ses équipiers Jon Otto et Teresa, nous la suivons sur Aurora à la découverte du Groenland.

Partir à la découverte du Groenland crique après crique entre les icebergs et les débris de glace flottante, en suivant l’aventure de Sandrine Pierrefeu fût un véritable plaisir. Les images de son voyage à bord des voiliers Artika et Aurora aperçues lors d’une séance de cinéma qu’elle avait organisée afin de partager le film « Une année polaire » de Samuel Collardey, étaient encore dans ma mémoire. L’écriture poétique, intimiste et tendre m’a séduite. L’univers des glaces après la lecture de ce livre me tenterait … presque !!!

Vous trouverez sur le mensuel AMZER du mois d’Avril distribué par Violaine Andrieux un article sur ce beau récit de voyage de Sandrine Pierrefeu.

Article du Télégramme du mardi 13 Août 2019

Auteurs bretons, Auteurs francophones, BD et romans graphiques, Coups de coeur de mes amis, Non classé

Anjela

Anjela-Roman-Graphique-Bilingue_5265
Roman graphique de Christelle Le Guen

Éditions Mignoned Anjela _ Octobre 2018

Aïcha nous fait le plaisir de partager un de ses coups de coeur :
« Cet album est une pure merveille qui nous invite à (re)découvrir Anjela, paysanne et poétesse bretonne qui a vu son monde rural se perdre brutalement dans celui de la finance. C’est pour témoigner de son amour pour son pays, la Bretagne, et pour la beauté de la vie, de la nature et des choses simples qu’elle a un jour décidé de prendre sa plume. Une ode à la liberté magnifiquement mise en image par Christelle Le Guen, artiste de talent qui a su retranscrire la douceur de la campagne où Anjela vivait en harmonie avec la nature, face à la violence du monde « moderne » qui avale toutes les âmes. C’était le début d’une nouvelle ère, l’agriculture intensive, désormais remise en question. Une femme visionnaire donc, depuis sa petite ferme entourée de ses animaux, mais qui fut aussi victime de son succès auprès des médias… »
Voici la page Ulule que Christelle Le Guen a créée pour la sortie d’Anjela,  https://fr.ulule.com/anjelala-bd/
 Vous pourrez suivre sur son site internet son travail d’illustratrice.
Auteurs bretons, Dédicaces, De la Presqu'île de Crozon et des environs

Samedi 3 août : Dédicaces de Brigitte Charoy

Samedi 3 août, 10 h à 13 h, à La librairie Le Parchemin, 7 Rue de Reims, à Crozon, Brigitte Charoy dédicacera ses ouvrages,  » la Chronique de l’Occupation à Camaret  » (« Si ces messieurs pouvaient plutôt s’installer au salon … » Tome I et II, pour lesquels j’ai fait un article en début d’année.), ainsi que le dernier paru,  » Avant nous « , une sélection de près de 1200 articles puisés dans la presse ancienne, racontant la vie en presqu’île de Crozon de 1800 à 1940, et illustrée de publicités d’époque.
 
avant-nous Brigitte Charoy
Auteurs bretons, Dédicaces, De la Presqu'île de Crozon et des environs

Samedi 20 Juillet : Dédicaces de Serge Kergoat

Samedi 20 juillet, 10 h à 12 h30, à La librairie Le Parchemin, 7 Rue de Reims, à Crozon, l’auteur Serge Kergoat dédicacera son dernier livre sur les oiseaux « Des oiseaux des jardins ».

oiseaux-des-jardins

 

Ornithologue de terrain, photographe, graphiste, Serge Kergoat est un artiste animalier passionné par les oiseaux depuis ses plus jeunes années. Il vous propose une approche engagée, sensible, pleine d’humour du monde merveilleux des oiseaux.

 
 
Auteurs bretons, Auteurs francophones, Coups de coeur de mes amis, Non classé, Témoignages et autobiographies

Grâce à l’amour d’un chat

Grace-a-l-amour-d-un-chat

Grâce à l’Amour d’un Chat

Témoignage de Louise Booth

City Editions – Nov 2014emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

 

 

 

Rosalie nous fait le plaisir de partager un de ses coups de coeur :

« Ce livre Grâce à l’Amour d’un Chat m’a beaucoup impressionnée, touchée. J’ai appris combien les parents et toute la famille d’un enfant autiste, vivaient de préoccupations, de stress au jour le jour. Souvent sans s’y attendre, pour n’importe quelle raison, les problèmes survenaient. J’avais aussi dans la tête un jeune autiste vivant près de chez moi, j’étais donc encore plus sensible.

Et ce petit chat Billy qui tout d’un coup lui devient si proche, si prévoyant, si prévenant, si psychologue.

C’était merveilleux, sécurisant. Pour les parents c’était comme s’ils avaient à la maison une bouée de sauvetage! Ce fut une aide si précieuse!…..

Dans cette famille heureusement très positive, où l’amour du couple soude leur vie de famille, face aux difficultés qu’ils ne s’attendaient pas à devoir vivre tous les jours, le chat est devenu un élèment important et réconfortant.

Ce livre est le témoignage d’une amitié entre un chat et un petit garçon autiste.«  

Il semble que l’animal aiderait à la guérison et serait une aide importante dans le cas d’un handicap. Un chien sentant que son maître a des problèmes de santé et se montrera beaucoup plus précautionneux avec celui-ci. Je n’ai aucune difficulté à croire que certains chats puissent jouer un rôle important auprès d’enfants autistes, mais Billy reste tout de même un chat exceptionnel, sa présence auprès de Fraser aux moments opportuns lui a permis de passer bien des étapes délicates de sa construction sous le regard étonné et émerveillé de ses parents.

Auteurs bretons, Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, De la Presqu'île de Crozon et des environs, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Récit de voyage

Partir 66° Nord

 

Partir 66 ° Nord Sandrine Pierrefeu

 

Partir 66 ° Nordcropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Récit de voyage de Sandrine Pierrefeu

Éditions Les Îles Maginaires – 2019

Après avoir passé son diplôme de capitaine, Sandrine Pierrefeu rejoint l’Islande où elle retrouve Siggy propriétaire de deux voiliers. Progressivement, elle s’acclimate aux bateaux et à la navigation dans les glaces afin de prendre en charge des groupes de touristes venus découvrir l’Arctique. Cette aventurière nous offre par son récit la possibilité de naviguer dans les grands froids tout en restant au coin du feu. Avec elle, nous appareillons aux côtés de Siggy vers l’île volcan Jan Mayen à bord d’Aurora puis profitons d’une virée sur l’Artika pour nous immerger dans le quotidien des Westfjords islandais. Avec ses équipiers Jon Otto et Teresa, nous la suivons sur Aurora à la découverte du Groenland.

Partir à la découverte du Groenland crique après crique entre les icebergs et les débris de glace flottante, en suivant l’aventure de Sandrine Pierrefeu fût un véritable plaisir. Les images de son voyage à bord des voiliers Artika et Aurora apperçues lors d’une séance de cinéma qu’elle avait organisée afin de partager le film « Une année polaire » de Samuel Collardey, étaient encore dans ma mémoire. L’écriture poétique, intimiste et tendre m’a séduite. L’univers des glaces après la lecture de ce livre me tenterait … presque !!!

Vous trouverez sur le mensuel AMZER du mois d’Avril distribué par Violaine Andrieux un article sur ce beau récit de voyage de Sandrine Pierrefeu.

Article du Télégramme du mardi 13 Août 2019

 

Auteurs bretons, Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, De la Presqu'île de Crozon et des environs, Les nouveautés, Récits

Lettres de l’ami allemand

Lettres de l'ami allemand

Lettres de l’ami allemandemonji étoile de mer 4 a lire absolument

Récit de Yves Gourmelon

Editions Domens – Janvier 2018

 

Suite à la lecture d’un article du Télégramme, j’ai acheté ce livre lors du passage d’Yves Gourmelon au Quai des écrits en septembre à Crozon. J’ai vraiment apprécié ce récit qui dévoile un secret de famille avec un ton juste et une agréable écriture. Je vous conseille vivement  cette lecture qui se déroule en partie sur notre Presqu’île …

Après le décès de sa mère, le narrateur  découvre en rangeant les affaires de la défunte de nombreuses lettres d’un nommé Jossef. En rentrant dans cette correspondance qui s’étend sur de nombreuses années, il découvre un autre visage de sa mère. Pendant l’occupation sur la Presqu’île de Crozon,  Antoinette rencontra Jossef un soldat allemand et il s’ensuivit une histoire d’amour dont elle garda le silence toute sa vie …