Auteurs étrangers, Lectures partagées, Roman

La veuve des Van Gogh

Wet Eye Glasses

La veuve des Van Gogh

Roman de Camilo Sánchez

Traduction de l’espagnol (Argentine) par Fanchita Gonzalez Batlle
Éditions Liemonji étoile de mer 4 a lire absolumentana Levi – 2017
Dans « La veuve des Van Gogh », l’auteur nous dévoile des extraits du journal intime de Johanna Van Gogh-Bonger, l’épouse de Théo, écrit l’année qui a suivi le décès de son beau-frère Vincent Van Gogh. Ce livre parle de la fin de vie de Théo. Terrassé par le « suicide » par arme à feu de son frère, il s’éteint six mois seulement après la mort de celui-ci. Théo se reproche de ne pas avoir réussi à faire connaître les œuvres de l’artiste alors qu’il est persuadé de son talent. Il tente jusqu’à la fin de sa vie de mettre en place une exposition qui lui est encore une fois refusée.
Nous connaissons déjà le lien fusionnel entre les deux frères, l’auteur Camilo Sánchez nous fait découvrir la réaction de l’épouse de Théo à la suite de son décès. Johanna prend connaissance des lettres de Vincent à Théo et décide de prendre en main la succession des deux frères. La veuve va enfin réussir à faire connaître les peintures de Van Gogh tout d’abord en Hollande puis permettre à ce peintre de génie d’obtenir la renommée internationale qu’il mérite.
Auteurs étrangers, Lectures partagées, Roman

Bleu de Delft

Bleu-de-Delft

Bleu de Delft

Roman de Simone vander Vlugt – 2016

Traduction Guillaume Deneufbourg

Éditions Philippe Rey 10/18 – Prix des libraires 2019emonji étoile de mer 4 a lire absolument

 

 

En mars 1653, la jeune Néerlandaise Catrijn quitte sa campagne natale après la mort de son mari dont elle subissait des violences qui en plus d’être quotidiennes, lui ont fait perdre son enfant. Elle tente sa chance à Amsterdam où elle trouve un travail d’intendante chez un couple dont la femme est peintre. Catrijn, qui a dû abandonner sa passion la peinture pour un mariage décevant, se retrouve à aider sa patronne dans la préparation de ses couleurs (comme le bleu tiré du lapis-lazuli). La jeune femme suit ainsi discrètement les leçons que sa maîtresse reçoit d’un élève de Rembrandt. Son passé la poursuit, le frère de son mari refusant de la voir partir avec son héritage, a fait ouvrir une enquête. Catrijn qui vient de rencontrer l’amour doit se résoudre à partir encore plus loin …

Ce roman nous fait suivre le parcours d’une femme forte, décidée à survivre à la violence conjugale, mais aussi prête à suivre les opportunités qu’on lui offre pour vivre de sa passion. La peinture, au XVIIe siècle aux Pays-Bas, n’était pas très accessible aux femmes, encore moins aux filles de paysans. Bleu de Delft nous fait découvrir le monde de la faïence néerlandaise, qui a pris son essor à cette période. Simone Van der Vlugt évoque très peu la peinture de Rembrandt et de Johannes Vermeer qui a peint la toile « La femme en bleu lisant une lettre » qui sert de couverture à son roman. Ces peintres sont les personnages secondaires de cette histoire pleine de rebondissement.

 

 

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La goûteuse d’Hitler

La Goûteuse d'Hitler - Rosella Postorino

La goûteuse d’Hitler

Roman de Rosella Postorino

Éditions Albin Michel – Janvier 2019emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

 

Courant 1943, les alliés avancent à l’Ouest et à l’Est. Dans son quartier général, la Wolfsschanze, « La Tannière du Loup », Hitler est aux abois. Craignant d’être empoisonné, il décide de recruter des goûteuses. À la mort de sa mère sous les bombardements, Rosa, une jeune berlinoise est venue se réfugier chez ses beaux-parents à Gross-Partsch en Prusse Orientale. Elle sera l’une d’entre elles. Dans l’attente du retour de son mari Gregor parti se battre sur le front russe, elle se retrouve dans l’obligation de goûter la peur au ventre les plats qui doivent être servis au Führer. Entourée de ses compagnes d’infortune, elles risquent leur vie à chaque repas.

Ce roman nous dévoile une partie sombre de l’histoire laissée longtemps sous silence, elle est tirée de la vie de Margot Wölk qui a attendu l’âge de 96 pour parler. L’auteur, Rosella Postorino n’a pas eu le temps de la rencontrer, elle s’est inspiré de ses dires et a fait des recherches sur cette époque. Un roman qui tient en haleine, il nous fait vivre la peur ressentie par ces femmes à chaque bouchée. Il nous montre la violence qu’ont subie ces Allemandes qui étaient sous les ordres et le bon vouloir des SS.

 
Auteurs francophones, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Non classé, Roman

Vincent qu’on assassine

Vincent qu'on assassine Marianne Jaeglé

Vincent qu’on assassine

Roman de Marianne Jaeglé

Édition L’arpenteur (Gallimard – Avril 2016)           cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png                        Vincent qu'on assassine

D’après les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, Vincent Van Gohg a été assassiné. Se basant sur cette conclusion, Marianne Jaeglé retrace les dernières années de vie de Vincent Van Gogh, de mai 1888, période où il vivait à Arles et espérait la venue de Paul Gauguin, jusqu’au jour fatidique du 25 juillet 1890 où il mourut d’une blessure par balle.

Ce roman est empreint d’émotions que Marianne Jaegle a su merveilleusement restituées. Nous rentrons dans la peau du peintre Vincent Van Gogh, l’éternel écorché vif, au coeur rempli de doute, n’ayant aucune confiance en lui, ni en son talent, mais ne pouvant vivre qu’on peignant, persuadé d’être un poids pour son frère Théo qui croit en lui envers et contre tout et ne sait comment lui faire comprendre. L’auteur réussit brillamment à nous démontrer comment la société dans laquelle vivait Vincent Van Gogh a pu engendrer cette terrible fin.

Interview de Marianne Jaegle

J’avais eu l’occasion d’apprécier le film « At Eternity’s Gate » de Julian Schnabel, sorti le 15 Février sur Netflix, avant de lire le roman de Marianne Jaegle.

 

Auteurs francophones, Lectures partagées, Roman, Témoignages et autobiographies

Mon frère

Mon frère Daniel Pennac

Mon frère

Roman « autobiographique » de Daniel Pennac

emonji étoile de mer 4 a lire absolument

Édition Gallimard

 

 

 

Pensant à son frère Bernard décédé seize mois plus tôt, Daniel Pennac ressent le besoin de relire, de monter et de jouer Bartleby de Melville. En 2017, après avoir joué la pièce de nombreuses fois, l’auteur se met à écrire sur ce frère entremêlant son adaptation de Bartleby et ses souvenirs de Bernard qu’il a l’impression de ne pas vraiment connaître mais qui a laissé dans son coeur un grand vide.

Bartleby, nouvellement embauché par un notaire, fait de la copie du lever du soleil à la fin du jour, infatigable. Mais quand le notaire lui demande de confronter ses copies avec celles de ses confrères, Bartleby répond « Je ne préférerai pas », « I would prefere not to ». Le notaire ne comprend pas ce refus …

J’ai découvert tout à la fois le roman « Bartleby le scribe » de Herman Melville (1819-1891, auteur de Moby Dick) et l’amour que Daniel Pennac ressentait pour son frère qui par certain côté, par sa timidité, sa mélancolie, ressemblait au personnage énigmatique de Bartleby. J’ai apprécié la tendresse qui se dégage de ce récit. L’attachement de l’auteur pour son frère est pour moi, similaire à celle du notaire pour son scribe, quand il cherche à comprendre l’attitude de Bartleby qui refuse la vie systématiquement.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

Le liseur du 6h27

le-liseur-du-6h27-de-jean-paul-didierlaurent

Le liseur du 6h27

Roman de Jean-Paul Didierlaurentcropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Éditions Au diable vauvert (2014) – Folio (2015)

 

 

Guylain Vignolles ouvrier qualifié d’une entreprise de destruction de papier réussit à supporter ce travail uniquement parce qu’il arrive à sauver chaque jour quelques pages de ces précieux livres que la « chose » a omis de dévorer. Chaque matin dans le RER de 6h27, Guylain en fait la lecture à un public attentif.

Ce roman est une belle découverte. Jean-Paul Didierlaurent nous dépeint avec humanité l’univers restreint de ce personnage pris dans l’engrenage de son travail et de sa vie routinière, mais qui voit le positif dans les petits détails du quotidien et sait s’entourer d’amis fidèles qui le poussent dans une quête improbable.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Roman

Entrez dans la danse

Entrez dans la danse Jean Teulé

Entrez dans la danse

Roman de Jean Teuléemonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Édition Julliard – 2018 et Pocket – 2019

 

 

 

L’histoire de ce roman est basée sur des faits réels, tous les faits et les noms seraient authentiques. En 1519, à Strasbourg, les gens furent pris d’une folie qui les amena à danser pendant des jours et des nuits sans s’arrêter. Nul n’a su ce qui s’était vraiment passé, mais la famine qui régnait à cette période et la détresse de ces pauvres gens en semblaient la cause. Strasbourg avait subi tous les fléaux, et l’église s’enrichissait malgré tout sur le dos de la population.

Jean Teulé nous fait rentrer dans la danse. Et j’ai beaucoup apprécié cette frénésie, l’auteur a su la relater par son écriture sanglante et dynamique. Ce roman est à lire rapidement sans s’arrêter pour rester dans l’ambiance. Dommage que je n’ai pas pu me le permettre cette semaine !!!

Après la lecture du livre « Entrez dans la danse », pourquoi ne pas regarder ces vidéos : la Grande Librairie : Jean Teulé  qui explique qu’il s’agit de faits réels et celle de DÉBUNK – L’épidémie de danse à Strasbourg (1518) qui relativise le nombre de morts que l’épidémie d’hystérie collective strasbourgeoise aurait entraîné. Il évoque en autre le roman historique « Les danseurs fous » de John Waller qui se serait basé sur des écrits non contemporains.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La chambre des merveilles

La chambre des merveilles

La chambre des merveilles

Roman de Julien Sandrel

Éditions Calmann-Lévy 2018emonji étoile de mer 2 il y a du bon

Prix des lecteurs 2019 (Le livre de Poche)

 

 

 

Pour aller déjeuner chez sa grand-mère, Louis accompagné de sa mère Thelma sort de la maison de bonne humeur. Amoureux pour la première fois, il souhaiterait se confier à sa mère, mais celle-ci est encore une fois accaparée par son travail sur son téléphone portable. Déçu, il s’élance sur son skateboard à grande vitesse. Thelma aimerait pouvoir lui conseiller de ralentir, mais ne pouvant suspendre sa communication le regarde partir sans s’autoriser à l’interpeller. L’insoutenable arrive, Louis renversé par un camion se retrouve dans le coma. Désespérée, sa mère prend la résolution de réaliser tous les rêves de son fils afin de le motiver à rester dans le monde des vivants.

J’ai été un peu déçu par ce livre. Il m’a semblé invraisemblable qu’une mère puisse laisser son fils dans le coma et s’en aller de par le monde même si la motivation de Thelma semble louable. Ensuite, je me suis laissée attraper par cette relation mère-fils qui évolue au fil des pages et j’ai pris parti de le considérer comme un conte.

Auteurs français, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

L’archipel d’une autre vie

L'arcipel d'une autre vie Adreï Makine

L’archipel d’une autre vie

Roman de Andreï Makinecropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Éditions Seuil

 

Le narrateur parti explorer les alentours de Tougour aux confins de l’Extrème-Orient russe, rencontre un homme insolite et solitaire. Il se décide à le suivre sans s’attendre à recevoir de Pavel Gartsev le récit d’une vie qui a basculé au début des années 50, quand jeune soldat il s’est vu confié avec ses compagnons la mission de rattraper un criminel qui s’était échappé d’un camp d’internement. Dans l’immense taïga sous les ordres de Louskass représentant du contre-espionnage, cinq hommes se doivent de rapporter leur proie mystérieuse vivante.

Ce roman nous entraîne pas à pas dans l’immensité de la Taïga vers l’archipel des Chantars. Cette chasse à l’homme nous prend aux tripes, nous laissant nous questionner sur les motivations de ces soldats pris dans l’engrenage de la guerre froide et nous demandant si l’espoir d’une autre vie est possible. Ce roman mettant autant en avant la psychologie des personnages que l’action, la beauté des paysages et l’ambiance de cette contrée sauvage m’a vraiment beaucoup plus, une fois rentrée dans le récit de Pavel, impossible d’en sortir.

Archipel des Chantars - Extrême-orient russe.png

 

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La nuit des béguines

La nuit des béguines Aline Kiner

La nuit des béguines 

Roman d’Aline Kiner emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Éditions Liana Levi (Piccolo) -Sept 2018

À l’époque du Moyen âge, quel avenir pour les femmes veuves qui ont accompli leur rôle et devoir de fille, d’épouse et de mère ? Certaines ne souhaitant pas à nouveau subir l’autorité d’un époux, ont trouvé refuge au Grand Béguinage que le Roi Louis IX (Saint Louis) a spécialement créé pour accueillir ces pieuses dames condamnées au veuvage par les croisades et les guerres privées. Au début de XIV ème siècle le spectre de l’hérésie met à mal l’ordre des Templiers. Qu’en sera-t-il de cette communauté de femmes ni religieuses ni laïques qui se sont libérées de certaines règles qui leur étaient imposées ?

Entre Histoire et fiction, Aline Kiner a écrit un hommage à ces femmes courageuses ayant su s’extraire de leur condition.  L’auteur nous parle avec un foisonnement de détails de la vie quotidienne des béguines, solidaires, subversives et féministes, conscientes des privilèges qu’elles avaient obtenus mais restant à l’écoute du monde qui les entoure. Par une écriture sensible, Aline Kiner décrit le Paris médiéval, ses odeurs, ses bruits, ses couleurs, ses rues, ses métiers, ses suppliciés, ses cachots, ses superstitions… Le combat de ces femmes reste par ailleurs tellement actuel !!!