Auteurs francophones, Les nouveautés, Non classé, Roman

Par les routes, roman de Sylvain Prudhomme


Par les routes

Roman de Sylvain Prudhomme

Éditions L’arbalète Gallimard – Août 2019



L’écrivain vient s’installer dans une petite ville du Sud de la France pour écrire au calme son prochain roman. Par hasard, il rencontre l’auto-stoppeur, un ami auquel il n’avait plus pensé pendant des années. L’envie de savoir ce qu’est devenu son ancien compagnon de route le pousse à le revoir. L’auto-stoppeur est maintenant marié et père d’un jeune garçon. Le lien qui les unissait se reforme dans ce nouveau contexte familial.

Ce beau roman de Sylvain Prudhomme m’a séduite . Les sentiments forts d’amitié, d’amour s’entremêlent dans un canevas que nous suivons au fil des rencontres, des lettres, des cartes postales et des photos envoyées …

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Roman

Soif

Soif d'Amélie Nothomb

Soif

Roman d’Amélie Nothomb

Éditions Albin Michel – Mai 2019cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

 

 

Amélie Nothomb a comme beaucoup d’artistes avant elle, fait une interprétation du chemin de croix. Elle est peut-être la première à le faire dans un roman, mais de nombreux peintres l’ont fait. Ce roman est très documenté et les écrits de la bible sont très présents. Amélie Nothomb maîtrise complètement son sujet. Par ce livre elle s’interroge sur les raisons qui ont poussé Jésus à accepter d’être crucifié. Son interprétation est très personnelle et convaincante. Son christ me plaît par son humanité. Qu’est-ce qui définit le plus l’humain, si ce n’est son besoin de boire ? La soif pour se désaltérer représente en soi la soif de vivre.

Interview d’Amélie Nothomb à la matinale sur France Inter

 

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Mes coups de coeur

L’île aux enfants

L-ile-aux-enfants

L’île aux enfants

Roman d’Ariane Bois

Éditions Belfond Pointilléscropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png – Mars 2019

 

 

 

À la Réunion, un matin de 1963, alors que leur Maman vient d’être hospitalisée, Pauline et sa petite sœur Clémence, sont contraintes à monter dans un véhicule rouge qui les emmènera de force dans un centre en attendant d’être envoyées en métropole. Dans la Creuse, les deux gamines de six et quatre ans sont séparées. Pauline, confiée à un couple de paysans, ne reverra plus sa soeur.

En 1998, Caroline voit sa mère, enfant adoptée, réagir fortement à une émission de radio qui évoque les enfants réunionnais enlevés entre 1963 et 1982 dans le but de repeupler la métropole. Caroline, jeune journaliste, enquête sur les origines de sa mère Isabelle.

Cette histoire met en lumière le destin de ces enfants qui ont subi la violence de l’arrachement à leurs familles, à leur île pour être transférés dans un monde inconnu et froid, loin de leur origine et leur culture. Certains ont eu la chance de tomber sur de bonnes familles d’accueil ou adoptives, mais nombreux sont devenus corvéables à merci, ont subi des violences. Ariane Bois nous offre un roman bien construit, touchant, plein de sensibilité, que j’ai beaucoup aimé et que je vous conseille fortement.

Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Roman

Oublier Klara d’Isabelle Autissier

Oublier Klara Isabelle Autissier

Oublier Klara

Roman d’Isabelle Autissier

cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Éditions Stock – Avril 2019

Iouri installé depuis plus de vingt ans aux États-Unis a été appelé à Mourmansk en Russie, au chevet de son père mourant. Revenir auprès d’un père qui a été violent, n’est pas facile pour Iouri, mais quelque chose le pousse à revenir sur les lieux de son enfance malheureuse. Une seule chose retient le vieil homme de quitter ce monde. Cet homme rude qui a fait carrière en tant que patron de pêche voudrait savoir ce qui est arrivé à sa mère Klara arrêtée sous ses yeux et devant son père Anton, à l’époque stalinienne, alors qu’il n’était qu’un enfant. Il confie à Iouri son fils, le soin de mener l’enquête et de retrouver les traces de cette grand-mère qu’il avait fallu oublier.

Ce très beau roman d’Isabelle Autissier nous fait entrer dans la vie de trois générations marquées par le communisme. Avec beaucoup de talent, l’auteur nous plonge dans l’univers de ce peuple meurtri qui peine à regarder sa propre histoire en face.

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La goûteuse d’Hitler

La Goûteuse d'Hitler - Rosella Postorino

La goûteuse d’Hitler

Roman de Rosella Postorino

Éditions Albin Michel – Janvier 2019emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

 

Courant 1943, les alliés avancent à l’Ouest et à l’Est. Dans son quartier général, la Wolfsschanze, « La Tannière du Loup », Hitler est aux abois. Craignant d’être empoisonné, il décide de recruter des goûteuses. À la mort de sa mère sous les bombardements, Rosa, une jeune berlinoise est venue se réfugier chez ses beaux-parents à Gross-Partsch en Prusse Orientale. Elle sera l’une d’entre elles. Dans l’attente du retour de son mari Gregor parti se battre sur le front russe, elle se retrouve dans l’obligation de goûter la peur au ventre les plats qui doivent être servis au Führer. Entourée de ses compagnes d’infortune, elles risquent leur vie à chaque repas.

Ce roman nous dévoile une partie sombre de l’histoire laissée longtemps sous silence, elle est tirée de la vie de Margot Wölk qui a attendu l’âge de 96 pour parler. L’auteur, Rosella Postorino n’a pas eu le temps de la rencontrer, elle s’est inspiré de ses dires et a fait des recherches sur cette époque. Un roman qui tient en haleine, il nous fait vivre la peur ressentie par ces femmes à chaque bouchée. Il nous montre la violence qu’ont subie ces Allemandes qui étaient sous les ordres et le bon vouloir des SS.

 
Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La chambre des merveilles

La chambre des merveilles

La chambre des merveilles

Roman de Julien Sandrel

Éditions Calmann-Lévy 2018emonji étoile de mer 2 il y a du bon

Prix des lecteurs 2019 (Le livre de Poche)

 

 

 

Pour aller déjeuner chez sa grand-mère, Louis accompagné de sa mère Thelma sort de la maison de bonne humeur. Amoureux pour la première fois, il souhaiterait se confier à sa mère, mais celle-ci est encore une fois accaparée par son travail sur son téléphone portable. Déçu, il s’élance sur son skateboard à grande vitesse. Thelma aimerait pouvoir lui conseiller de ralentir, mais ne pouvant suspendre sa communication le regarde partir sans s’autoriser à l’interpeller. L’insoutenable arrive, Louis renversé par un camion se retrouve dans le coma. Désespérée, sa mère prend la résolution de réaliser tous les rêves de son fils afin de le motiver à rester dans le monde des vivants.

J’ai été un peu déçu par ce livre. Il m’a semblé invraisemblable qu’une mère puisse laisser son fils dans le coma et s’en aller de par le monde même si la motivation de Thelma semble louable. Ensuite, je me suis laissée attraper par cette relation mère-fils qui évolue au fil des pages et j’ai pris parti de le considérer comme un conte.

Auteurs francophones, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Roman

Les victorieuses

Les victorieuses Laetitia Colombani

Les victorieuses

cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Roman de Laetitia Colombani

Éditions Grasset – Avril 2019

 

 

S’étant voué à sa carrière d’avocate, Solen tombe en burn out suite à un évènement tragique. Sa vie n’est plus qu’un grand vide et son médecin lui conseille de se consacrer aux autres par le biais du bénévolat. Pour essayer de se reconstruire, elle accepte une mission d’écrivain public dans un foyer pour femmes. Au Grand palais, elle devra venir en aide à ces femmes venues du monde entier aux parcours de vie tourmentés. Sera-t-elle à la hauteur ?

Après avoir énormément apprécié « La tresse » de Laeticia Colombani, je me suis laissé tenter par son nouveau roman, et je n’ai pas été déçue. Dans « Les victorieuse », l’auteur parle avec la même sensibilité de ces femmes aux différents destins et touche à des sujets hautement d’actualité, car liés à la transformation de la société. Par l’histoire de Solen et de sa mission au Grand palais, elle remet en lumière le parcours de Blanche Peyron qui a consacré sa vie à l’Armée du Salut en particulier aux femmes démunies. Comme dans le précédent roman, le destin de ces femmes se recoupe …

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La nuit des béguines

La nuit des béguines Aline Kiner

La nuit des béguines 

Roman d’Aline Kiner emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Éditions Liana Levi (Piccolo) -Sept 2018

À l’époque du Moyen âge, quel avenir pour les femmes veuves qui ont accompli leur rôle et devoir de fille, d’épouse et de mère ? Certaines ne souhaitant pas à nouveau subir l’autorité d’un époux, ont trouvé refuge au Grand Béguinage que le Roi Louis IX (Saint Louis) a spécialement créé pour accueillir ces pieuses dames condamnées au veuvage par les croisades et les guerres privées. Au début de XIV ème siècle le spectre de l’hérésie met à mal l’ordre des Templiers. Qu’en sera-t-il de cette communauté de femmes ni religieuses ni laïques qui se sont libérées de certaines règles qui leur étaient imposées ?

Entre Histoire et fiction, Aline Kiner a écrit un hommage à ces femmes courageuses ayant su s’extraire de leur condition.  L’auteur nous parle avec un foisonnement de détails de la vie quotidienne des béguines, solidaires, subversives et féministes, conscientes des privilèges qu’elles avaient obtenus mais restant à l’écoute du monde qui les entoure. Par une écriture sensible, Aline Kiner décrit le Paris médiéval, ses odeurs, ses bruits, ses couleurs, ses rues, ses métiers, ses suppliciés, ses cachots, ses superstitions… Le combat de ces femmes reste par ailleurs tellement actuel !!!

Auteurs bretons, Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, De la Presqu'île de Crozon et des environs, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Récit de voyage

Partir 66° Nord

 

Partir 66 ° Nord Sandrine Pierrefeu

 

Partir 66 ° Nordcropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Récit de voyage de Sandrine Pierrefeu

Éditions Les Îles Maginaires – 2019

Après avoir passé son diplôme de capitaine, Sandrine Pierrefeu rejoint l’Islande où elle retrouve Siggy propriétaire de deux voiliers. Progressivement, elle s’acclimate aux bateaux et à la navigation dans les glaces afin de prendre en charge des groupes de touristes venus découvrir l’Arctique. Cette aventurière nous offre par son récit la possibilité de naviguer dans les grands froids tout en restant au coin du feu. Avec elle, nous appareillons aux côtés de Siggy vers l’île volcan Jan Mayen à bord d’Aurora puis profitons d’une virée sur l’Artika pour nous immerger dans le quotidien des Westfjords islandais. Avec ses équipiers Jon Otto et Teresa, nous la suivons sur Aurora à la découverte du Groenland.

Partir à la découverte du Groenland crique après crique entre les icebergs et les débris de glace flottante, en suivant l’aventure de Sandrine Pierrefeu fût un véritable plaisir. Les images de son voyage à bord des voiliers Artika et Aurora apperçues lors d’une séance de cinéma qu’elle avait organisée afin de partager le film « Une année polaire » de Samuel Collardey, étaient encore dans ma mémoire. L’écriture poétique, intimiste et tendre m’a séduite. L’univers des glaces après la lecture de ce livre me tenterait … presque !!!

Vous trouverez sur le mensuel AMZER du mois d’Avril distribué par Violaine Andrieux un article sur ce beau récit de voyage de Sandrine Pierrefeu.

Article du Télégramme du mardi 13 Août 2019

 

Auteurs étrangers, BD et romans graphiques, Lectures partagées, Les nouveautés

Le Cavarage

Le Caravage Tome 1Le Cavarage

Bande dessiné (adultes) de Milo Manara

Histoire complète en 2 tomes – Éditions Glénat

Première Partie  : La palette et l’épée – Avril 2015

Le Caravage Tome 2

cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

 

 

Deuxième Partie : La grâce – Novembre 2018

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage (1571-1610) arrive à Rome dans le but de trouver un maître en peinture. Mais son talent est tel qu’il se fait rapidement connaître par sa capacité à faire ressortir la lumière des ténèbres et à créer des oeuvres d’un réalisme sidérant. Son caractère téméraire, susceptible, impétueux et bagarreur va le mettre plus d’une fois dans l’embarras …

Milo Manara raconte avec talent la vie d’un des grands peintres de l’Histoire de l’Art, associant son propre génie à celui de Caravage. La bande dessinée a un atout majeur pour conter la vie d’un peintre, celui de pouvoir intégrer dans le récit des reproductions des oeuvres de l’artiste lui-même. Dans cette discipline Milo Manarava réussit avec ses albums « Le Caravage »  un coup de maître.