Auteurs francophones, BD et romans graphiques, Lectures partagées, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Non classé

Le dernier Lapon

Le-dernier-lapon BDLe dernier Laponcropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Bande dessinée

de Javier Cosnava (scénariste)

et Tonis Carbos (dessinateur et illustrateur)

d’après le roman de Olivier Truc

Éditions Sarbacane – Septembre 2018

À Kautokeino en Laponie centrale, au nord de la Norvège, un tambour traditionnel Lapon a été volé. La police des rennes est mise sur l’affaire. Deux policiers Klemet, lapon d’origine et son adjointe Nina, fraîchement arrivée du Sud du pays enquêtent alors que le cadavre de Mattis un éleveur de rennes est retrouvé le corps mutilé. Les deux affaires sont-elles liées ? Que cache ce tambour dont seul Mattis connaissait par son père chaman réputé, les secrets de fabrication. La communauté Samis s’insurgent …

Le choix de dessiner en bichromie de dégradés de bleu-gris accentue l’effet de froid, de glace du pays Lapon. J’ai beaucoup aimé le graphisme épuré, le trait mi-réaliste mi-caricatural de Tonis Carbos. Sa touche très personnelle au niveau des visages qui les rend très expressifs, m’a fait sourire. J’adore.

Cette histoire tirée du roman policier d’Olivier Truc est très bien construite et pleine de rebondissement. Quelques retour-arrières nous ramène à la colonisation du peuple Samis et son évangélisation avec une chasse à la sorcellerie qui a bien malmené cette communauté au détruisant leurs traditions orales et musicales. Cet ethnopolar vient décrire une relation difficile entre cette minorité et le reste du pays, l’ethnie Samis souffrant d’un manque de considération envers leur mode de vie ancestral. Ce livre condamne le racisme décomplexé envers les Lapons de la part de certains Norvégiens d’extrême droite, sûrs de leur supériorité.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer