Auteurs francophones, Lectures partagées, Roman

Charlotte de David Foenkinos

Charlotte

Roman de David Foenkinos

Éditions Gallimard – 2014

Ce roman de David Foenkinos surprend par son écriture. L’auteur a pris le parti des phrases courtes, une phrase par ligne. Il l’explique :

« Je n’arrivais pas à écrire deux phrases de suite. Je me sentais à l’arrêt à chaque point. Impossible d’avancer. C’était une sensation physique, une oppression. J’éprouvais la nécessité d’aller à la ligne pour respirer.

Alors j’ai compris qu’il fallait l’écrire ainsi. »

Ce roman raconte la vie de Charlotte Salomon, une jeune juive allemande. Cette jeune artiste talentueuse avait réussi à suivre des cours dans l’École des Beaux-Arts de Berlin malgré les nouvelles règles d’exclusion des juifs. Elle venait de tomber amoureuse quand elle a dû quitter sa famille, abandonnait ses études pour se réfugier en France auprès de ses grands-parents laissant derrière elle l’homme qu’elle aimait. Charlotte s’est réfugiée dans cette histoire d’amour par la peinture.

L’histoire de cette jeune femme est poignante. Nous rentrons dans l’histoire de cette jeune fille qui découvre l’horreur du monde et les premiers élans amoureux. Toute cette noirceur nous prend au cœur.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

L’insouciance de Karine Tuil

L’insouciance

Roman de Karine Tuil

Éditions Gallimard – Septembre 2016

Ce roman est une plongée dans l’univers violent de notre société. Le
lieutenant Romain Roller rentre dévasté d’Afghanistan où il s’est trouvé
confronté à l’insoutenable (Embuscade du Uzbin le 18 août 2018). L’armée les
contraint à un séjour de décompression pendant lequel il aura une liaison avec
la journaliste Marion Decker. Lui qui s’accroche à ce souffle de vie apprend
qu’elle est la femme d’un célèbre homme d’affaires et a ses amis d’enfance. L’un
d’entre eux est Osman Diboula, un fils d’immigrés ivoiriens devenu une des
personnalités montantes de la sphère politique. Le destin de ces personnages
s’entremêle au fil des pages. Les épreuves que chacun d’entre eux subit vont
faire éclater leur vie et leur faire perdre toute leur insouciance.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui rend compte de l’état d’esprit de
notre société après l’attentat du 11 novembre 2001 et de l’entrée en guerre en
Afghanistan. Nous avons tous perdu un peu de notre insouciance après cet
évènement et les attentats en 2015 en France. Hélas, dans l’horreur, la réalité
dépasse la fiction !

Auteurs francophones, Conte, Lectures partagées, Mes coups de coeur

La plus précieuse des marchandises

La-plus-precieuse-des-marchandises-un-conte JC Grumberg

La plus précieuse des marchandises

Conte de Jean-Claude Grumberg

Éditions La librairie du XXIe siècle – Seuil – Janvier 2019cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans la forêt, une pauvre bûcheronne vit seule, avec son mari le bûcheron, car le couple n’a jamais pu avoir d’enfant. Ils sont tellement miséreux qu’elle parcourt tous les jours le sentier le long de la voie ferrée, dans le but d’y ramasser ce qui a pu être jeté du train, jusqu’au jour où « la plus précieuse des marchandises » tomba … Ce don du ciel arrivera-t-il à faire naître une petite flamme d’humanité dans le coeur des hommes ?

Je vous conseille ce livre écrit par Jean-Claude Grumberg, auteur de nombreuses pièces de théâtre et de contes pour enfants. L’écrivain nous plonge dans l’horreur du nazisme par une description réaliste de l’arrivée des trains de déportés dans les camps, tout en réussissant à nous envoyer un message d’espoir et d’amour.

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

La voix des vagues

La voix des vagues Jackie Copleton

La voix des vagues

Roman de Jackie Copleton

Traduction de Freddy Michalski

Éditions Pocket – 2018cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

Amaterasu Takahashi a quitté Urakami près de Nagasaki, avec son mari Kenzo, peu de temps après que la bombe atomique ait réduit la ville à néant. Sa fille Yuko et son petit fils Hideo ayant disparu dans l’enfer des flammes et leur beau-fils Shige Watanabe n’étant pas revenu de la guerre, ils décident de partir aux États-Unis pour ne plus avoir sous les yeux les lieux où leur enfant et petit-enfant ont vécu. Mais quarante ans plus tard, un homme au visage défiguré par des brûlures tape à sa porte et lui dit être son petit fils Hideo Watanabe. Amaterasu qui a recherché partout et sans répit son petit fils, n’arrive pas à croire à ce miracle qu’elle ne pense pas mériter. Cette réapparition lui ramène un passé douloureux en mémoire, leur vie avant la bombe avec ces compromis et ses secrets …

Ce roman de Jackie Copleton nous rappelle l’enfer de la guerre et les conséquences de la bombe atomique sur la population japonaise par le biais de cette famille dont la vie a été stoppée net au moment de la catastrophe. Par le parcours d’une mère et de sa fille, l’auteur nous montre le changement sociétal du début du XXe siècle au Japon. J’ai trouvé cette histoire passionnante, bien construite, avec des personnages simplement humains et attachants.