Mes coups de coeur, Non classé, Roman

My absolute darling de Gabriel Tallent

My absolute darling

Roman de Gabriel Tallent

Traduit de l’américain par Laura Derajinski

Éditions Gallmeister – Mars 2018

Depuis sa prime enfance, Turtlle Aveston vit avec un père charismatique et tyrannique . Dans son collège, certaines personnes essaient de comprendre et d’aider cette adolescente repliée sur elle même, mais Turttle refuse les mains tendues. Malgré ce que lui fait vivre son père, elle ne peut s’empêcher de l’aimer et ne souhaite pas lui causer du tort. Une rencontre, avec un Jacob un lycéen blagueur lui donne envie de s’extraire de l’emprise de son père dont elle commence à comprendre le caractère abusif.

Ce roman évoque brillamment un sujet très dur et très noir. Le suspens est présent à chaque page, nous voyons la Turtle se rebiffer petit à petit contre ce parent délétère à l’extrême. Nous entrevoyons la noirceur de l’âme d’un parent qui prend son enfant pour sa chose.

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

La voix des vagues

La voix des vagues Jackie Copleton

La voix des vagues

Roman de Jackie Copleton

Traduction de Freddy Michalski

Éditions Pocket – 2018cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

Amaterasu Takahashi a quitté Urakami près de Nagasaki, avec son mari Kenzo, peu de temps après que la bombe atomique ait réduit la ville à néant. Sa fille Yuko et son petit fils Hideo ayant disparu dans l’enfer des flammes et leur beau-fils Shige Watanabe n’étant pas revenu de la guerre, ils décident de partir aux États-Unis pour ne plus avoir sous les yeux les lieux où leur enfant et petit-enfant ont vécu. Mais quarante ans plus tard, un homme au visage défiguré par des brûlures tape à sa porte et lui dit être son petit fils Hideo Watanabe. Amaterasu qui a recherché partout et sans répit son petit fils, n’arrive pas à croire à ce miracle qu’elle ne pense pas mériter. Cette réapparition lui ramène un passé douloureux en mémoire, leur vie avant la bombe avec ces compromis et ses secrets …

Ce roman de Jackie Copleton nous rappelle l’enfer de la guerre et les conséquences de la bombe atomique sur la population japonaise par le biais de cette famille dont la vie a été stoppée net au moment de la catastrophe. Par le parcours d’une mère et de sa fille, l’auteur nous montre le changement sociétal du début du XXe siècle au Japon. J’ai trouvé cette histoire passionnante, bien construite, avec des personnages simplement humains et attachants.

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Roman

Des chevaux sauvages, ou presque

Des chevaux sauvage, ou presque

Des chevaux sauvages, ou presqueemonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Roman de Jeannette Walls

Traduit par Bella Arman

Edition Robert Laffont – 2011 (Pocket -2015)

J’ai profité des vacances de février pour lire ce très beau roman dans lequel l’auteur nous retrace la vie de sa grand-mère née en 1901 dans un ranch du Texas. Lily, une petite fille surprenante de ténacité et d’opiniatreté est très vite responsabilisée, ses parents n’étant pas en mesure d’assurer seuls la survie de leur ferme. Face aux difficultés et aux déceptions, cette femme de caractère saura toujours rebondir. Elle profite de toutes les occasions qui s’offrent à elle et des cartes qu’elle a en main  pour réaliser ses objectifs …

La vie au sud des Etats-Unis pendant la première partie du XXième siècle, vécue et écrit par deux femmes, apporte un autre regard sur ce monde en pleine mutation.

Auteurs étrangers, Dans ma bibliothèque, Les nouveautés, Roman

Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux

1155387818

Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureuxemonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Roman de Martha Hall Kelly

Traduit par Géraldine d’Amico

Editions Charleston – Janvier 2018

Ce roman raconte la deuxième guerre mondiale, ses atrocités, le courage de certains, la lâcheté et la cruauté des autres, vus par trois femmes :
Caroline Ferriday qui a des liens privilégiés avec Paris, travaille au consulat français à New-york ; Kazia Kuzmerick, une adolescente polonaise à peine sortie de l’enfance, suit ses amis dans la résistance ; l’ambitieuse médecin Allemande, Herta Oberheuser veut se faire accepter comme chirurgienne à une époque où les femmes ne sont pas reconnues …

Cette histoire tirée de faits réels pointe l’horreur que des femmes ont vécue au camp de concentration de Ravensbrück. Certains passages de ce roman sont durs à lire, j’ai été prise de dégoût devant l’insensibilité de certains personnages. A chaque instant le lecteur espère que les nazis du camp vont dire stop …

Ce livre a été écrit pour que l’on n’oublie pas le courage de ces femmes déportées qui ont subies ces atrocités. J’ai beaucoup apprécié ce roman, l’auteur a su garder du souffle tout le long du récit. À la fin de chaque chapitre, elle donne envie de savoir ce que va vivre un des personnages principaux, on le quitte à regret pour retrouver une des deux autres femmes dont la romancière raconte l’histoire en parallèle. Petit bémol, j’ai trouvé que le personnage de Caroline était un peu trop présent au début du livre … L’amoureux ne m’a pas convaincu.