Auteurs bretons, Dédicaces, De la Presqu'île de Crozon et des environs

Samedi 3 août : Dédicaces de Brigitte Charoy

Samedi 3 août, 10 h à 13 h, à La librairie Le Parchemin, 7 Rue de Reims, à Crozon, Brigitte Charoy dédicacera ses ouvrages,  » la Chronique de l’Occupation à Camaret  » (« Si ces messieurs pouvaient plutôt s’installer au salon … » Tome I et II, pour lesquels j’ai fait un article en début d’année.), ainsi que le dernier paru,  » Avant nous « , une sélection de près de 1200 articles puisés dans la presse ancienne, racontant la vie en presqu’île de Crozon de 1800 à 1940, et illustrée de publicités d’époque.
 
avant-nous Brigitte Charoy
Auteurs bretons, Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, De la Presqu'île de Crozon et des environs, Les nouveautés, Récits

Lettres de l’ami allemand

Lettres de l'ami allemand

Lettres de l’ami allemandemonji étoile de mer 4 a lire absolument

Récit de Yves Gourmelon

Editions Domens – Janvier 2018

 

Suite à la lecture d’un article du Télégramme, j’ai acheté ce livre lors du passage d’Yves Gourmelon au Quai des écrits en septembre à Crozon. J’ai vraiment apprécié ce récit qui dévoile un secret de famille avec un ton juste et une agréable écriture. Je vous conseille vivement  cette lecture qui se déroule en partie sur notre Presqu’île …

Après le décès de sa mère, le narrateur  découvre en rangeant les affaires de la défunte de nombreuses lettres d’un nommé Jossef. En rentrant dans cette correspondance qui s’étend sur de nombreuses années, il découvre un autre visage de sa mère. Pendant l’occupation sur la Presqu’île de Crozon,  Antoinette rencontra Jossef un soldat allemand et il s’ensuivit une histoire d’amour dont elle garda le silence toute sa vie …

Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, De la Presqu'île de Crozon et des environs, Les nouveautés, Recueil de Nouvelles

« Cendres maudites » d’André célarié

9782343160603r

Cendres maudites

Nouvelles  d’André Célarié

Édition L’Harmattan – Octobre 2018

 

En développant sa nouvelle « Cendres maudites » à partir d’une anecdote au sujet d’une urne mortuaire, l’auteur a su retranscrire l’horreur de la deuxième guerre mondiale et  appuyer sur ce qu’il faut en retenir : que l’homme est capable du pire, que nous devons nous méfier de la manipulation des masses, manipulation capable de faire passer n’importe quelles idées surtout auprès des jeunes esprits, sujet terriblement actuel.

J’ai apprécié l’originalité de la ligne conductrice de cette nouvelle et la qualité de l’écriture.

Au travers de la nouvelle « Qui êtes-vous Emma Green ? » André Célarié nous fait vivre dans le contexte de la guerre froide, une histoire d’amour qui nous amènera  jusqu’à la chute du mur. Construire un mur pour séparer les peuples est aussi un sujet  très actuel dans une autre partie du monde. Ne serait-on pas à même de retenir des leçons de l’Histoire ? J’ai été captée par l’intrigue qui repose sur cette héroïne, Emma Green qui a osé parler de ce qui se passait de l’autre côté du mur.

L’autre nouvelle « Un jeu d’enfant » : raconte une histoire d’amour entre une jeune pianiste orpheline et un médecin qui se propose de l’aider. Un secret enfoui viendra-t-il  sonner la fin de cette idylle?

Non classé

Pourquoi ce blog ?

Lors des ateliers d’écriture que  j’anime en tant que membre de l’Association Écrire en Presqu’île, sur Crozon, nous prenons parfois le temps non seulement d’écrire mais aussi  de partager des idées de lectures.

En tant qu’artiste peintre et pour avoir une certaine visibilité lors de mes expositions, j’avais créé moi-même mon site de peinture. Un blog m’a paru plus approprié pour parler des Ateliers d’écriture mais aussi pour partager mes coups de cœurs littéraires.

Je prends déjà le temps sur ma page Facebook de publier quelques articles en lien avec la culture, je diffuse à mes participantes (nous attendons toujours que quelques messieurs nous rejoignent !!!) aux Ateliers d’écriture, les expositions, les lectures, les pièces de théâtre à voir dans le coin. Dans ma salle d’atelier sont présents les livres de mes ami(e)s, ceux des écrivains locaux que j’ai appréciés, bien en évidence pour leur faire un peu de publicité. Alors pourquoi pas le faire pour tous sur un blog public…