Dédicaces

Dédicaces de Véronique Boënnec, auteure de la Presqu’île de Crozon pour son récit Frère et sœur à chacun son chemin à Plouguerneau

« Vivre et vivre encore », leitmotiv de Véronique Boënnec, à Plouguerneau

À gauche, Christine Boutard, présidente de JPV29, au centre, l’auteure, Véronique Boënnec, et à droite, une lectrice. L’auteure raconte un combat pour la vie, une revanche sur la mort et envoie un message d’espoir. (Photo médiathèque de Plouguerneau)

Samedi, Véronique Boënnec est venue faire une séance de dédicaces, à la médiathèque de Plouguerneau, pour la sortie de son livre « Frère et sœur, À chacun son chemin », édité chez Bleuenn Éditions. Par un témoignage sensible et intimiste, l’auteur aborde le thème du deuil suite au suicide d’un frère, mais aussi le deuil d’une vie antérieure suite à un lymphome contre lequel elle a dû se battre pour rester en vie. Pour l’accompagner ce jour-là Christine Boutard, la présidente de l’association Jonathan Pierres vivantes (JPV 29), est venue présenter l’association d’aide aux personnes endeuillées à laquelle sera reversée une partie des droits d’auteurs.

Pratique

Association Jonathan Pierres vivantes, centre social de Pen ar Créac’h, 13, rue du Professeur Chrétien, Brest ; tél : 02 98 02 18 56. Site internet : www.sanstoimonenfant.jimdo.com

Rencontre Auteur - Lecteurs

« Frère et sœur À chacun son chemin » Récit de Véronique Boënnec – Bleuenn Éditions

Rencontre avec l’auteur lors des Festivales du Gouezou à Sizun : Hélène a reçu le jeudi 30 juillet Véronique Boënnec pour son récit  » Frère et sœur À chacun son chemin ». Après une lecture de quelques extraits de son livre, l’auteure a répondu avec plaisir et sincérité aux questions du public sur sa démarche.

Malgré le Covid- 19, la publication du livre de Véronique Boënnec se poursuit : vous pouvez trouvez maintenant « Frère et sœur À chacun son chemin » – Bleuenn Éditions dans le sud Finistère et les monts d’arrée.

Véronique Boënnec, auteur de « Frère et sœur À chacun son chemin » – Bleuenn Éditions Après s’être vue dans l’obligation d’abandonner sa carrière d’informaticienne suite à un lymphome, Véronique s’est tournée vers la peinture puis vers l’écriture pour ensuite devenir animatrice d’atelier d’écriture pour l’ « Ass. Écrire en Presqu’île » sur Crozon. En janvier 2020, elle publie « Frère et sœur à chacun son chemin » chez Bleuenn Éditions, un témoignage empreint d’humanité, à la sincérité touchante qui revient sur la reconstruction d’une jeune femme après le suicide de son frère et sur sa courageuse bataille contre le cancer. « Le récit de Véronique Boënnec est une histoire commune qui, sous sa plume, devient une aventure exceptionnelle et émouvante ». L’auteur raconte un combat pour la vie, une revanche sur la mort et envoie un message d’espoir.

Pour l’instant disponible à la Librairie Dialogue à Brest, à la Librairie Ravy à Quimper, à L’espace Culturel de Crozon, de Brest, de Plougastel-Daoulas, à La librairie Au parchemin à Crozon, à la Librairie Saint Christophe à Lesneven, à la Maison de la presse à Lannilis et à Chateaulin, à La Librairie Guillemot à Pont L’abbé, à L’ivresse des mots à Lampaul-Guimiliau…, sur amazon.fr, sur le site internet de la librairie Dialogue …

Les bénéfices de l’auteur seront reversés à des associations contre le cancer, d’aide aux malades et aux personnes endeuillées dont JPV29.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Roman

Un dieu dans la poitrine de Philippe Krhajac

Un dieu dans la poitrine

Roman de Philippe Krhajac

Éditions Flammarion – 2018

Phérial Chpapjik, un enfant de l’assistance publique arrive à l’âge de 4 ans dans un orphelinat après un séjour à l’hôpital. Ce garçon fragile psychologiquement grandit parmi d’autres enfants au même parcours, qui s’étonnent de le voir s’évanouir quand l’émotion le dépasse. Souvent un besoin irrépressible de sortir et de s’allonger contre le sol le prend. S’en suit un placement dans une famille d’accueil, il s’attache et on le déplace, il subit sans avoir la possibilité de dire non. Phérial devient inévitablement un adolescent difficile. La rencontre avec trois femmes l’empêchera de sombrer, le théâtre lui donnera la possibilité d’apprendre à exprimer ces sentiments.

Ce premier roman de Philippe Krhajac brosse un tableau bien triste de l’enfance abandonnée. Le personnage de Phérial est touchant, il nous donne envie de nous révolter avec lui. Bringbalé par la vie, il ne plonge pas et réussit à survivre, tout comme l’auteur qui nous donne par ce récit, une leçon de vie avec une fin optimiste.