Auteurs étrangers, Lectures partagées, Récits

Histoire de ma mère de Yasushi Inoué

Histoire de ma mère

Récit de Yasushi Inoué

Édition Stock – La Cosmopolite – Janvier 2004

Traduction René de Ceccatty et Ryôji Nakamura

Yashushi Inoué raconte avec émotions les dernières années de vie de sa mère qui, touchée par la maladie d’Alzheimer, voit petit à petit tous ses souvenirs s’envoler. Les enfants ne nomment pas la maladie mais suivent son compte à rebours. Ils s’étonnent devant les premiers ravages. Comment l’homme avec qui elle a vécu tant d’années a-t-il pu s’effacer aussi vite? Pourquoi son esprit se fixe-t-il sur certains souvenirs ? Dans ce retour à l’enfance, quel âge croit-elle avoir ? Quand viendra leur tour de ne plus être reconnu ?

Ce récit montre sans concession le destin de cette mère qui sombre dans la sénilité. L’auteur le fait avec une écriture touchante. Ce sujet est universel. Nous craignons tous d’être touchés par cette maladie. Chacun espère ne jamais se voir effacé dans le regard de celle qui l’a mis au monde.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés

Journal d’un amour perdu d’Eric-E Schmitt

Journal d’un amour perdu

Récit d’Éric-Emmanuel Schmitt

Éditions Albin Michel – Septembre 2019

L’auteur vient de perdre sa mère qu’il aimait d’un amour sans failles. Il n’aurait jamais pensé que sa mère puisse partir sans lui dire au revoir. Ces deux êtres étaient si complices, si liés que le fils ne comprend pas qu’il n’ai pas ressenti que sa mère le quittait. Face à ce décès soudain, l’auteur reste désemparé, il plonge dans une tristesse dont il n’arrive pas à s’extraire. Éric-Emmanuel Schmitt nous dépeint son amour pour sa mère dont on comprend qu’il avait espéré un dernier message …

Éric-Emmanuel Schmitt nous laisse rentrer dans l’intimité de son lien très fort avec sa mère. Face à elle, il redevient chaque fois le petit garçon, quel que soit son âge. La mort de sa mère l’oblige à grandir. Je trouve ce livre d’une grande tendresse. Par l’écriture Éric-Emmanuel Schmitt nous conte d’une manière très touchante comment il a réussi à faire le deuil de cet amour inconditionnel.