Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Roman

Oublier Klara d’Isabelle Autissier

Oublier Klara

Roman d’Isabelle Autissier

Éditions Stock – Avril 2019

Iouri installé depuis plus de vingt ans aux États-Unis a été appelé à Mourmansk en Russie, au chevet de son père mourant. Revenir auprès d’un père qui a été violent, n’est pas facile pour Iouri, mais quelque chose le pousse à revenir sur les lieux de son enfance malheureuse. Une seule chose retient le vieil homme de quitter ce monde. Cet homme rude qui a fait carrière en tant que patron de pêche voudrait savoir ce qui est arrivé à sa mère Klara arrêtée sous ses yeux et devant son père Anton, à l’époque stalinienne, alors qu’il n’était qu’un enfant. Il confie à Iouri son fils, le soin de mener l’enquête et de retrouver les traces de cette grand-mère qu’il avait fallu oublier.

Ce très beau roman d’Isabelle Autissier nous fait entrer dans la vie de trois générations marquées par le communisme. Avec beaucoup de talent, l’auteur nous plonge dans l’univers de ce peuple meurtri qui peine à regarder sa propre histoire en face.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est art-presse-isabelle-autissier-oublier-klara.jpg
Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Mes coups de coeur

L’île aux enfants

L-ile-aux-enfants

L’île aux enfants

Roman d’Ariane Bois

Éditions Belfond Pointilléscropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png – Mars 2019

 

 

 

À la Réunion, un matin de 1963, alors que leur Maman vient d’être hospitalisée, Pauline et sa petite sœur Clémence, sont contraintes à monter dans un véhicule rouge qui les emmènera de force dans un centre en attendant d’être envoyées en métropole. Dans la Creuse, les deux gamines de six et quatre ans sont séparées. Pauline, confiée à un couple de paysans, ne reverra plus sa soeur.

En 1998, Caroline voit sa mère, enfant adoptée, réagir fortement à une émission de radio qui évoque les enfants réunionnais enlevés entre 1963 et 1982 dans le but de repeupler la métropole. Caroline, jeune journaliste, enquête sur les origines de sa mère Isabelle.

Cette histoire met en lumière le destin de ces enfants qui ont subi la violence de l’arrachement à leurs familles, à leur île pour être transférés dans un monde inconnu et froid, loin de leur origine et leur culture. Certains ont eu la chance de tomber sur de bonnes familles d’accueil ou adoptives, mais nombreux sont devenus corvéables à merci, ont subi des violences. Ariane Bois nous offre un roman bien construit, touchant, plein de sensibilité, que j’ai beaucoup aimé et que je vous conseille fortement.

Auteurs français, Lectures partagées

Les heures souterraines

Les heures souterraines delphine de Vigan

Les heures souterraines

Roman de Delphine de Vigan

Éditions JC Lattès – Août 2009emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

 

 

 

Mathilde vit la violence au quotidien depuis qu’elle a osé émettre un avis contraire à celui de son supérieur hiérarchique. Harcelée depuis 9 mois, elle n’en peut plus et espère que quelque chose arrivera enfin ce jour de mai pour que cela cesse. Dans le même temps, Thibault, qui travaille pour les Urgences Médicales de Paris, subit une relation qui ne lui convient pas avec une femme qui semble le considérer uniquement comme un amant et ne souhaite rien partager avec lui.  Il décide de la quitter et malgré l’état psycologique dans lequel il se trouve, Thibault choisit de poursuivre sa tournée.  Ces deux personnages en souffrance évoluent dans la ville durant cette journée de mai, leurs deux solitudes se croiseront-elles ?

Dans son roman, Les heures souterraines, Delphine de Vigan développe avec brio le sujet du harcèlement au travail et la misère de tous les jours. Son regard sur cette violence silencieuse est pertinante mais d’une grande tristesse.

Auteurs bretons, Auteurs francophones, BD et romans graphiques, Coups de coeur de mes amis, Non classé

Anjela

Anjela-Roman-Graphique-Bilingue_5265
Roman graphique de Christelle Le Guen

Éditions Mignoned Anjela _ Octobre 2018

Aïcha nous fait le plaisir de partager un de ses coups de coeur :
« Cet album est une pure merveille qui nous invite à (re)découvrir Anjela, paysanne et poétesse bretonne qui a vu son monde rural se perdre brutalement dans celui de la finance. C’est pour témoigner de son amour pour son pays, la Bretagne, et pour la beauté de la vie, de la nature et des choses simples qu’elle a un jour décidé de prendre sa plume. Une ode à la liberté magnifiquement mise en image par Christelle Le Guen, artiste de talent qui a su retranscrire la douceur de la campagne où Anjela vivait en harmonie avec la nature, face à la violence du monde « moderne » qui avale toutes les âmes. C’était le début d’une nouvelle ère, l’agriculture intensive, désormais remise en question. Une femme visionnaire donc, depuis sa petite ferme entourée de ses animaux, mais qui fut aussi victime de son succès auprès des médias… »
Voici la page Ulule que Christelle Le Guen a créée pour la sortie d’Anjela,  https://fr.ulule.com/anjelala-bd/
 Vous pourrez suivre sur son site internet son travail d’illustratrice.
Auteurs francophones, Dans ma bibliothèque, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Roman

Oublier Klara d’Isabelle Autissier

Oublier Klara Isabelle Autissier

Oublier Klara

Roman d’Isabelle Autissier

cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Éditions Stock – Avril 2019

Iouri installé depuis plus de vingt ans aux États-Unis a été appelé à Mourmansk en Russie, au chevet de son père mourant. Revenir auprès d’un père qui a été violent, n’est pas facile pour Iouri, mais quelque chose le pousse à revenir sur les lieux de son enfance malheureuse. Une seule chose retient le vieil homme de quitter ce monde. Cet homme rude qui a fait carrière en tant que patron de pêche voudrait savoir ce qui est arrivé à sa mère Klara arrêtée sous ses yeux et devant son père Anton, à l’époque stalinienne, alors qu’il n’était qu’un enfant. Il confie à Iouri son fils, le soin de mener l’enquête et de retrouver les traces de cette grand-mère qu’il avait fallu oublier.

Ce très beau roman d’Isabelle Autissier nous fait entrer dans la vie de trois générations marquées par le communisme. Avec beaucoup de talent, l’auteur nous plonge dans l’univers de ce peuple meurtri qui peine à regarder sa propre histoire en face.

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Mes coups de coeur, Roman

La voix des vagues

La voix des vagues Jackie Copleton

La voix des vagues

Roman de Jackie Copleton

Traduction de Freddy Michalski

Éditions Pocket – 2018cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

Amaterasu Takahashi a quitté Urakami près de Nagasaki, avec son mari Kenzo, peu de temps après que la bombe atomique ait réduit la ville à néant. Sa fille Yuko et son petit fils Hideo ayant disparu dans l’enfer des flammes et leur beau-fils Shige Watanabe n’étant pas revenu de la guerre, ils décident de partir aux États-Unis pour ne plus avoir sous les yeux les lieux où leur enfant et petit-enfant ont vécu. Mais quarante ans plus tard, un homme au visage défiguré par des brûlures tape à sa porte et lui dit être son petit fils Hideo Watanabe. Amaterasu qui a recherché partout et sans répit son petit fils, n’arrive pas à croire à ce miracle qu’elle ne pense pas mériter. Cette réapparition lui ramène un passé douloureux en mémoire, leur vie avant la bombe avec ces compromis et ses secrets …

Ce roman de Jackie Copleton nous rappelle l’enfer de la guerre et les conséquences de la bombe atomique sur la population japonaise par le biais de cette famille dont la vie a été stoppée net au moment de la catastrophe. Par le parcours d’une mère et de sa fille, l’auteur nous montre le changement sociétal du début du XXe siècle au Japon. J’ai trouvé cette histoire passionnante, bien construite, avec des personnages simplement humains et attachants.

Auteurs bretons, Dédicaces, De la Presqu'île de Crozon et des environs

Samedi 3 août : Dédicaces de Brigitte Charoy

Samedi 3 août, 10 h à 13 h, à La librairie Le Parchemin, 7 Rue de Reims, à Crozon, Brigitte Charoy dédicacera ses ouvrages,  » la Chronique de l’Occupation à Camaret  » (« Si ces messieurs pouvaient plutôt s’installer au salon … » Tome I et II, pour lesquels j’ai fait un article en début d’année.), ainsi que le dernier paru,  » Avant nous « , une sélection de près de 1200 articles puisés dans la presse ancienne, racontant la vie en presqu’île de Crozon de 1800 à 1940, et illustrée de publicités d’époque.
 
avant-nous Brigitte Charoy
Auteurs francophones, Les nouveautés, Mes coups de coeur, Roman

Les victorieuses

Les victorieuses Laetitia Colombani

Les victorieuses

cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Roman de Laetitia Colombani

Éditions Grasset – Avril 2019

 

 

S’étant voué à sa carrière d’avocate, Solen tombe en burn out suite à un évènement tragique. Sa vie n’est plus qu’un grand vide et son médecin lui conseille de se consacrer aux autres par le biais du bénévolat. Pour essayer de se reconstruire, elle accepte une mission d’écrivain public dans un foyer pour femmes. Au Grand palais, elle devra venir en aide à ces femmes venues du monde entier aux parcours de vie tourmentés. Sera-t-elle à la hauteur ?

Après avoir énormément apprécié « La tresse » de Laeticia Colombani, je me suis laissé tenter par son nouveau roman, et je n’ai pas été déçue. Dans « Les victorieuse », l’auteur parle avec la même sensibilité de ces femmes aux différents destins et touche à des sujets hautement d’actualité, car liés à la transformation de la société. Par l’histoire de Solen et de sa mission au Grand palais, elle remet en lumière le parcours de Blanche Peyron qui a consacré sa vie à l’Armée du Salut en particulier aux femmes démunies. Comme dans le précédent roman, le destin de ces femmes se recoupe …

Auteurs bretons, Auteurs francophones, Coups de coeur de mes amis, Non classé, Témoignages et autobiographies

Grâce à l’amour d’un chat

Grace-a-l-amour-d-un-chat

Grâce à l’Amour d’un Chat

Témoignage de Louise Booth

City Editions – Nov 2014emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

 

 

 

Rosalie nous fait le plaisir de partager un de ses coups de coeur :

« Ce livre Grâce à l’Amour d’un Chat m’a beaucoup impressionnée, touchée. J’ai appris combien les parents et toute la famille d’un enfant autiste, vivaient de préoccupations, de stress au jour le jour. Souvent sans s’y attendre, pour n’importe quelle raison, les problèmes survenaient. J’avais aussi dans la tête un jeune autiste vivant près de chez moi, j’étais donc encore plus sensible.

Et ce petit chat Billy qui tout d’un coup lui devient si proche, si prévoyant, si prévenant, si psychologue.

C’était merveilleux, sécurisant. Pour les parents c’était comme s’ils avaient à la maison une bouée de sauvetage! Ce fut une aide si précieuse!…..

Dans cette famille heureusement très positive, où l’amour du couple soude leur vie de famille, face aux difficultés qu’ils ne s’attendaient pas à devoir vivre tous les jours, le chat est devenu un élèment important et réconfortant.

Ce livre est le témoignage d’une amitié entre un chat et un petit garçon autiste.«  

Il semble que l’animal aiderait à la guérison et serait une aide importante dans le cas d’un handicap. Un chien sentant que son maître a des problèmes de santé et se montrera beaucoup plus précautionneux avec celui-ci. Je n’ai aucune difficulté à croire que certains chats puissent jouer un rôle important auprès d’enfants autistes, mais Billy reste tout de même un chat exceptionnel, sa présence auprès de Fraser aux moments opportuns lui a permis de passer bien des étapes délicates de sa construction sous le regard étonné et émerveillé de ses parents.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La nuit des béguines

La nuit des béguines Aline Kiner

La nuit des béguines 

Roman d’Aline Kiner emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Éditions Liana Levi (Piccolo) -Sept 2018

À l’époque du Moyen âge, quel avenir pour les femmes veuves qui ont accompli leur rôle et devoir de fille, d’épouse et de mère ? Certaines ne souhaitant pas à nouveau subir l’autorité d’un époux, ont trouvé refuge au Grand Béguinage que le Roi Louis IX (Saint Louis) a spécialement créé pour accueillir ces pieuses dames condamnées au veuvage par les croisades et les guerres privées. Au début de XIV ème siècle le spectre de l’hérésie met à mal l’ordre des Templiers. Qu’en sera-t-il de cette communauté de femmes ni religieuses ni laïques qui se sont libérées de certaines règles qui leur étaient imposées ?

Entre Histoire et fiction, Aline Kiner a écrit un hommage à ces femmes courageuses ayant su s’extraire de leur condition.  L’auteur nous parle avec un foisonnement de détails de la vie quotidienne des béguines, solidaires, subversives et féministes, conscientes des privilèges qu’elles avaient obtenus mais restant à l’écoute du monde qui les entoure. Par une écriture sensible, Aline Kiner décrit le Paris médiéval, ses odeurs, ses bruits, ses couleurs, ses rues, ses métiers, ses suppliciés, ses cachots, ses superstitions… Le combat de ces femmes reste par ailleurs tellement actuel !!!