Les nouveautés, Roman, Témoignages et autobiographies

Térébenthines de Carole Fives

Térébenthine

Roman de Carole Fives

Éditions Gallimard – Octobre 2020

La narratrice arrive aux beaux-arts avec des rêves plein la tête, elle fait connaissance de Luc et Lucie qui partagent avec son goût pour la peinture. En rupture avec les courants artistiques des années 2000, le petit groupe se retrouve isolé, réduit à fréquenter les sous-sols des beaux-arts, moqué souvent. Parmi, les peintres étudiés peu sont des femmes, la narratrice se rebiffe …

Roman très intéressant qui évoque les années Beaux-arts de l’auteur. Le sujet de ce livre me semble complémentaire à mon propre récit que j’ai édité cette année « Frère et sœur, À chacun son chemin » bien que le passage aux Beaux-arts de mon frère se situe à la fin des années 80. L’obligation de se remettre en question imposée aux jeunes étudiants les déstabilisait déjà énormément. L’emploi du pronom personnel « tu » comme narrateur m’a un peu surprise.

Dédicaces

Dédicaces de Véronique Boënnec, auteure de la Presqu’île de Crozon pour son récit Frère et sœur à chacun son chemin à Plouguerneau

« Vivre et vivre encore », leitmotiv de Véronique Boënnec, à Plouguerneau

À gauche, Christine Boutard, présidente de JPV29, au centre, l’auteure, Véronique Boënnec, et à droite, une lectrice. L’auteure raconte un combat pour la vie, une revanche sur la mort et envoie un message d’espoir. (Photo médiathèque de Plouguerneau)

Samedi, Véronique Boënnec est venue faire une séance de dédicaces, à la médiathèque de Plouguerneau, pour la sortie de son livre « Frère et sœur, À chacun son chemin », édité chez Bleuenn Éditions. Par un témoignage sensible et intimiste, l’auteur aborde le thème du deuil suite au suicide d’un frère, mais aussi le deuil d’une vie antérieure suite à un lymphome contre lequel elle a dû se battre pour rester en vie. Pour l’accompagner ce jour-là Christine Boutard, la présidente de l’association Jonathan Pierres vivantes (JPV 29), est venue présenter l’association d’aide aux personnes endeuillées à laquelle sera reversée une partie des droits d’auteurs.

Pratique

Association Jonathan Pierres vivantes, centre social de Pen ar Créac’h, 13, rue du Professeur Chrétien, Brest ; tél : 02 98 02 18 56. Site internet : www.sanstoimonenfant.jimdo.com

Témoignages et autobiographies

Just Kid de Patti Smith

Just Kids

Récit de Patti Smith

Traduit de l’américain par Héloïse Esquié

Éditions Denoël

Je m’attendais à lire l’autobiographie de Patti Smith mais j’ai découvert un fragment essentiel de sa vie et de sa construction : histoire d’amour entre deux jeunes artistes unis jusqu’à la mort. Robert Mapplethorpe et Patti Smith se rencontrent alors que la jeune fille a dû abandonner ses études à la fac et se retrouve à New York sans toit pour dormir. Robert et Patty se soutiendront dans leur recherche artistique. Il la pousse à dessiner et à écrire sa poèsie. Elle est la muse pour les photographies et les installations de l’homme avec qui elle partagera un temps sa chambre. Ils s’acceptent tous deux tels qu’ils sont et si leur vie sexuelle doit les séparer, ils resteront étroitement liés.

Belle histoire même si je ne partage pas toutes les références artistiques de l’époque … Que de talent à découvrir !!!

Auteurs francophones, De la Presqu'île de Crozon et des environs

Article de presse sur « Frère et sœur À chacun son chemin »

Publié le 22 janvier 2020 à 07h04 –

Le Télégramme (Article de Camille Mathy)

Livre. L’émouvant témoignage de Véronique Boënnec

Après 4 ans de travail d’écriture, Véronique Boënnec livre, avec « Frère et sœur, À chacun son chemin », un témoignage émouvant sur la reconstruction de soi.
Après 4 ans de travail d’écriture, Véronique Boënnec livre, avec « Frère et sœur, À chacun son chemin », un témoignage émouvant sur la reconstruction de soi.

Lecture : 2 minutes

Presqu’îlienne depuis 2012, Véronique Boënnec vient de faire paraître son premier ouvrage, « Frère et sœur, À chacun son chemin ». Une histoire de reconstructions qui touche au cœur.

Véronique Boënnec, de sa plume délicate, vient de faire paraître son premier ouvrage, « Frère et sœur, A chacun son chemin ». Un témoignage poignant qui touche au cœur. « Ce livre est une histoire de reconstructions », confie en souriant Véronique Boënnec. « Reconstruction après le suicide de mon frère aîné, reconstruction après un cancer… » Reconstruction du dialogue familial, aussi, après ces drames de la vie. « Tout ce que j’ai écrit a reçu le soutien de mes parents, qui ont été aussi une de mes premières sources », reprend Véronique.

Passage dans un atelier d’écriture

Originaire du Finistère nord, analyste programmeur en informatique de gestion, la jeune femme se met d’abord à la peinture à la fin des années 1990, « pour s’exprimer ». Figuratifs à ses débuts, ses tableaux glissent vers l’abstraction quand elle tombe malade, en 2000. « C’était plus facile pour moi, ça m’a permis d’exorciser. » À son arrivée en Presqu’île en 2012, elle s’inscrit à un atelier d’écriture. « Ça m’a plu direct », lance-t-elle. Tellement qu’en 2017, elle crée son association, Écrire en presqu’île de Crozon, qui réunit chaque semaine une quinzaine d’adhérents.

Trouver la force de rebondir

Pour son livre, quatre ans de travail ont été nécessaires. « La peinture m’avait déjà apaisée et il était important que ce ne soit pas un livre écrit dans la colère », confie Véronique qui, au fil des pages, aborde les thèmes difficiles de la mort, de la maladie ou encore de la maltraitance au travail. Engagé, très personnel, l’ouvrage est un témoignage universel dans lequel chacun peut puiser les forces de rebondir. « Si mon livre provoque des discussions au sein des familles, il aura accompli ce pour quoi je l’ai écrit », conclut Véronique.
À savoir
« Frère et sœur, A chacun son chemin », 17 €. Disponible à la librairie Le Parchemin, à l’Espace culturel Leclerc ou sur la plateforme Amazon.

Auteurs bretons, Auteurs francophones, Coups de coeur de mes amis, Non classé, Témoignages et autobiographies

Grâce à l’amour d’un chat

Grace-a-l-amour-d-un-chat

Grâce à l’Amour d’un Chat

Témoignage de Louise Booth

City Editions – Nov 2014emonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

 

 

 

Rosalie nous fait le plaisir de partager un de ses coups de coeur :

« Ce livre Grâce à l’Amour d’un Chat m’a beaucoup impressionnée, touchée. J’ai appris combien les parents et toute la famille d’un enfant autiste, vivaient de préoccupations, de stress au jour le jour. Souvent sans s’y attendre, pour n’importe quelle raison, les problèmes survenaient. J’avais aussi dans la tête un jeune autiste vivant près de chez moi, j’étais donc encore plus sensible.

Et ce petit chat Billy qui tout d’un coup lui devient si proche, si prévoyant, si prévenant, si psychologue.

C’était merveilleux, sécurisant. Pour les parents c’était comme s’ils avaient à la maison une bouée de sauvetage! Ce fut une aide si précieuse!…..

Dans cette famille heureusement très positive, où l’amour du couple soude leur vie de famille, face aux difficultés qu’ils ne s’attendaient pas à devoir vivre tous les jours, le chat est devenu un élèment important et réconfortant.

Ce livre est le témoignage d’une amitié entre un chat et un petit garçon autiste.«  

Il semble que l’animal aiderait à la guérison et serait une aide importante dans le cas d’un handicap. Un chien sentant que son maître a des problèmes de santé et se montrera beaucoup plus précautionneux avec celui-ci. Je n’ai aucune difficulté à croire que certains chats puissent jouer un rôle important auprès d’enfants autistes, mais Billy reste tout de même un chat exceptionnel, sa présence auprès de Fraser aux moments opportuns lui a permis de passer bien des étapes délicates de sa construction sous le regard étonné et émerveillé de ses parents.