Auteurs francophones, Conte, Lectures partagées, Mes coups de coeur

La plus précieuse des marchandises

La-plus-precieuse-des-marchandises-un-conte JC Grumberg

La plus précieuse des marchandises

Conte de Jean-Claude Grumberg

Éditions La librairie du XXIe siècle – Seuil – Janvier 2019cropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

 

 

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans la forêt, une pauvre bûcheronne vit seule, avec son mari le bûcheron, car le couple n’a jamais pu avoir d’enfant. Ils sont tellement miséreux qu’elle parcourt tous les jours le sentier le long de la voie ferrée, dans le but d’y ramasser ce qui a pu être jeté du train, jusqu’au jour où « la plus précieuse des marchandises » tomba … Ce don du ciel arrivera-t-il à faire naître une petite flamme d’humanité dans le coeur des hommes ?

Je vous conseille ce livre écrit par Jean-Claude Grumberg, auteur de nombreuses pièces de théâtre et de contes pour enfants. L’écrivain nous plonge dans l’horreur du nazisme par une description réaliste de l’arrivée des trains de déportés dans les camps, tout en réussissant à nous envoyer un message d’espoir et d’amour.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Roman

La chambre des merveilles

La chambre des merveilles

La chambre des merveilles

Roman de Julien Sandrel

Éditions Calmann-Lévy 2018emonji étoile de mer 2 il y a du bon

Prix des lecteurs 2019 (Le livre de Poche)

 

 

 

Pour aller déjeuner chez sa grand-mère, Louis accompagné de sa mère Thelma sort de la maison de bonne humeur. Amoureux pour la première fois, il souhaiterait se confier à sa mère, mais celle-ci est encore une fois accaparée par son travail sur son téléphone portable. Déçu, il s’élance sur son skateboard à grande vitesse. Thelma aimerait pouvoir lui conseiller de ralentir, mais ne pouvant suspendre sa communication le regarde partir sans s’autoriser à l’interpeller. L’insoutenable arrive, Louis renversé par un camion se retrouve dans le coma. Désespérée, sa mère prend la résolution de réaliser tous les rêves de son fils afin de le motiver à rester dans le monde des vivants.

J’ai été un peu déçu par ce livre. Il m’a semblé invraisemblable qu’une mère puisse laisser son fils dans le coma et s’en aller de par le monde même si la motivation de Thelma semble louable. Ensuite, je me suis laissée attraper par cette relation mère-fils qui évolue au fil des pages et j’ai pris parti de le considérer comme un conte.