Non classé

Pourquoi ce blog ?

Lors des ateliers d’écriture que  j’ anime en tant que membre de l’Association Ker-hars, depuis plus d’un an sur la Presqu’île de Crozon, nous prenons parfois le temps non seulement d’écrire mais aussi  de partager des idées de lectures.

En tant qu’artiste peintre et pour avoir une certaine visibilité lors de mes expositions, j’avais créé moi-même mon site de peinture. Un blog m’a paru plus approprié pour parler des Ateliers d’écriture mais aussi pour partager mes coups de cœurs littéraires.

Je prends déjà le temps sur ma page Facebook de publier quelques articles en lien avec la culture, je diffuse à mes participantes (nous attendons toujours que quelques messieurs nous rejoignent !!!) aux Ateliers d’écriture, les expositions, les lectures, les pièces de théâtre à voir dans le coin. Dans ma salle d’atelier sont présents les livres de mes ami(e)s, ceux des écrivains locaux que j’ai appréciés, bien en évidence pour leur faire un peu de publicité. Alors pourquoi pas le faire pour tous sur un blog public…

Publicités
Auteurs français, Lectures partagées, Les nouveautés

Frère d’âme

Frère d'âme David Diopemonji étoile de mer 4 a lire absolument

Frère d’âme

Roman de David Diop

Éditions du Seuil- Août 2018

Pendant la guerre de tranchées, deux tirailleurs sénégalais Alfa Ndiaye et Madempa Diop, combattent côte à côte sous le drapeau français. Madempa tombe à terre devant les yeux de son ami d’enfance. Blessé à mort, Madempa demande à son ami de l’achever. Alfa Ndiaye ne peut se résoudre à ce geste ultime. Voir son plus que frère mourir sous ses yeux a fait naître dans ce jeune homme une folie meurtrière qui effraiera sa propre armée. Il est refoulé en arrière dans un hôpital psychiatrique pour blessés de guerre où il parviendra à évoquer son passé en Afrique …

Ce livre revient sur le lourd tribut de la  » Grande Guerre », tous ces hommes envoyés à la boucherie, quasi sûr de ne pas en revenir, parmi eux ces sénégalais qui ne parlaient pas français mais ont combattu espérant en un avenir meilleur.

Le style chantant de ce roman aide à faire passer l’atrocité qu’il développe. Heureusement qu’un peu de légèreté survient à l’évocation de la vie passée d’Alfa Ndiaye. Un livre fort que j’ai lu d’une traite, je le conseille à condition de ne pas avoir le cœur trop sensible.

 

Auteurs étrangers, Auteurs francophones, Les nouveautés

Les prénoms épicènes

Les prénoms épicènes

Les prénoms épicènesemonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Roman d’ Amélie Nothomb

Éditions Albin Michel – Juin 2018

Quand Dominique fait la connaissance de Claude, une petite voix dans sa tête la retient de s’engager dans cette relation. Mais la prévenance, la gentillesse de son soupirant et l’effluve d’un parfum lui font oublier ces réticences, elle est alors sous son charme. Après leur mariage et leur aménagement sur Paris, Claude lui reproche rapidement de ne pas tomber enceinte. Quand leur bébé naît, le couple aux prénoms mixtes décide d’appeler leur enfant Épicène (Épicène vient du grec epikoinos, qui veut dire « possédé en commun », ce prénom est tiré du rôle-titre d’une pièce de Ben Jonson, un contemporain de Shakespeare, dont le protagoniste est un homme déguisé en femme), le plus épicène des prénoms. Mais dès sa naissance la petite comprendra que son père ne l’aime pas.

Comme dans son précédent roman, Amélie Nothomb écrit sur les rapports familiaux. L’intrigue est parfaitement menée. La perversité, l’insensibilité et l’absence de culpabilité  du père vis à vis de sa femme et de son enfant se dévoilent au fur à mesure …

J’ai été plus sensible au sujet des romans  « Frappe-moi le coeur » et  « Biographie de la faim » du même auteur.

 

Auteurs étrangers, Auteurs francophones, Lectures partagées

Frappe-toi le cœur

Frappe-toi le coeur

Frappe-toi le cœur emonji étoile de mer 4 a lire absolument

roman d’Amélie Nothom

Éditions Albin Michel – Août 2017

 

Dès la naissance de Diane, le cœur de sa mère se fige. La jalousie dont Marie aimait être la cible, devient maladive quand elle empêche cette femme de donner de l’amour à son premier enfant. Diane dès ses premiers jours comprend tout de la psychologie de sa mère, tel est le parti pris de l’auteur, et s’en fait une raison. Mais cette souffrance la poursuit toute sa vie …

Ce roman d’Amélie Nothomb traite du sujet délicat de la relation mère-fille quand elle devient toxique. L’auteur par son analyse toujours très juste des sentiments, nous permet de bien comprendre les différents caractères de ses personnages et la complexité affective qui les lie.

J’aime beaucoup cet auteur dont les livres se lisent facilement mais apportent souvent un regard critique sur les liens familiaux qui ne sont pas toujours aussi protecteurs et aimants qu’ils devraient l’être ou que la société imagine qu’ils sont.

« Ah! frappe-toi le coeur, c’est là qu’est le génie.                                                                              C’est là qu’est la pitié, la souffrance et l’amour;                                                                        C’est là qu’est le rocher du désert de la vie,                                                                                      D’où les flots d’harmonie,                                                                                                          Quand Moïse viendra, jailliront quelque jour. »

Alfred Musset dans  Premières Poésies (1828-1835), A mon ami Edouard Boucher.

Auteurs francophones, Lectures partagées, Les nouveautés, Mes coups de coeur

Né d’aucune femme

ned-aucunefemme

Né d’aucune femmecropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Roman de Franck Bouysse

Editions La manufacture de livres – Nov 2018

Un prête est amené à bénir le corps d’une femme à l’asile. Mais avant qu’on vienne le quérir, sous couvert du confessionnal, une voix féminine l’a déjà prévenu et lui a demandé de récupérer les carnets de Rose sous la robe de la défunte. Le Père Gabriel se voit ainsi confié les lourds secrets d’une jeune fille dont le destin a été brisé.

Par ce roman Franck Bouysse, nous mène loin dans les profondeurs abyssales de l’âme humaine, laissant s’affronter le bien et le mal. Tout le long du récit perversion, violence, lâcheté sont contrebalancés par le courage, la bonté, la bienveillance dont fait preuve Rose.

Je suis restée sous le charme à la lecture de ce roman, comme subjuguée n’arrivant pas à le refermer. J’ai adoré la construction de cette admirable oeuvre littéraire, les narrateurs se succèdent tour à tour autour des écrits de Rose offrant sur l’histoire un autre regard. Mais jamais l’auteur nous impose de nous mettre dans la peau des affreux personnages dont la perversion et la cruauté nous font trembler de rage.

L’écriture d’une rare qualité transcrit avec brio l’émotion et les sentiments des personnages confrontés à cette noirceur.

A lire absolument ! Je vais essayer de trouver ses autres livres …

Auteurs étrangers, Lectures partagées, Mes coups de coeur

Les Braises

Les braises

Les Braises

Roman de Sándor Máraicropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Traduit du Hongrois par Marcelle et Georges Régnier

Éditions Albin Michel 1995 – Écrit en 1942

Deux hommes vieillissants liés par une amitié née dans l’enfance se retrouvent lors d’un dîner après une séparation de quarante et un ans. Au fil de la discussion qui durera jusqu’au petit matin, dans le Château du Général au coeur de la forêt Hongroise, nous découvrons petit à petit pourquoi Conrad est parti du jour au lendemain sans donner d’explication, abandonnant sa carrière de militaire, sa patrie, et laissant son ami dans le désarroi.

On rentre dans ce huis clos happé par l’écriture de Sándor Márai, ce grand auteur de la littérature Hongroise (1900-1989) traitant magnifiquement dans cette oeuvre le thème l’amitié au masculin. Par la voix du général et le fruit de sa réflexion, l’auteur parle avec justesse de l’amitié, l’amour, la trahison, la haine, la vengeance construite sur les braises de ses souvenirs passés.

J’ai beaucoup apprécié ce roman que je me suis souvenue avoir lu plusieurs années auparavant à l’apparition de la scène de chasse. Des images m’étant apparues à sa lecture, un film n’aurait-il pas était tiré de ce récit ? En 2010 une adaptation, un téléfilm Hongrois, a été réalisée par Sándor Beke … Est-elle passée à la télé en sous-titrage ? Si vous avez la réponse n’hésitez pas à la partager !

Auteurs étrangers, Dans ma bibliothèque, Mes coups de coeur

Le Goût des pépins de pomme

Le goût des pépins de pomme

Le goût des pépins de pommecropped-emonji-étoile-de-mer-6-magnifique.png

Roman de Katharina Hagena

Traduit par Bernard Kreiss

Editions Anne Carrière – 2010,

Le Livre de Poche – 2011

A la mort de sa grand-mère Bertha, Iris apprend avec surprise qu’elle hérite de la maison familiale de Bootshaven au nord de l’Allemagne. Sa mère et ses deux tantes en ont l’air soulagé. Les souvenirs oubliés de ces trois générations de femmes remontent au fur à mesure qu’ Iris s’imprègne des pièces de la demeure. Va-t-elle décider de garder cette maison au lourd passé ?

J’ai adoré ce roman que j’ai pris plaisir à relire plusieurs fois. L’auteur s’exprime  avec une grande sensibilité. Mêlant poésie, tendresse, énergie, sensualité, elle évoque les souvenirs de l’adolescence d’Iris et de ses aînés. Le passé est enfoui dans les veilles pierres de cette maison, dont le jardin vit aussi fortement que ses habitantes, les évènements heureux ou douloureux qui s’y déroulent. Avant de tout oublier Bertha pouvait reconnaître aux goûts des confitures de groseilles, les bonnes ou les mauvaises années, certaines avaient un parfum bien amer …

Auteurs étrangers, Lectures partagées

Des chevaux sauvages, ou presque

Des chevaux sauvage, ou presque

Des chevaux sauvages, ou presqueemonji étoile de mer 3 a lire avec plaisir

Roman de Jeannette Walls

Traduit par Bella Arman

Edition Robert Laffont – 2011 (Pocket -2015)

J’ai profité des vacances de février pour lire ce très beau roman dans lequel l’auteur nous retrace la vie de sa grand-mère née en 1901 dans un ranch du Texas. Lily, une petite fille surprenante de ténacité et d’opiniatreté est très vite responsabilisée, ses parents n’étant pas en mesure d’assurer seuls la survie de leur ferme. Face aux difficultés et aux déceptions, cette femme de caractère saura toujours rebondir. Elle profite de toutes les occasions qui s’offrent à elle et des cartes qu’elle a en main  pour réaliser ses objectifs …

La vie au sud des Etats-Unis pendant la première partie du XXième siècle, vécue et écrit par deux femmes, apporte un autre regard sur ce monde en pleine mutation.